• Film

Programmation de courts-métrages

Autour de minuit

du 8 janvier au 29 juin 2019

aux horaires d'ouverture du Cube

Programmation de courts métrages

Autour de Minuit est une société de production créée en 2001 par Nicolas Schmerkin afin de porter des projets novateurs sur la forme et impertinents sur le fond, faisant la part belle aux nouvelles technologies et à la création sonore. Au fil du temps, la société s’est mise à explorer d’autres territoires comme le documentaire, le clip, la fiction, la réalité virtuelle ou l’animation jeunesse.

« 1 METRE/HEURE » (2018 / 8’37)
« 5 METRES 80 » (2013 / 5’23)
« 7 TONNES 3 » (2003/ 2’28)

Nicolas Deveaux

Auteur-réalisateur de films d’animation, Nicolas Deveaux conjugue deux passions : l’image et le monde animalier. Passionné depuis l'enfance, c'est tout naturellement que les animaux se sont retrouvés dans ses films. L'image de synthèse lui permet de travailler une impression de réalisme avec laquelle il aime s'amuser et nous surprendre dans un univers surréaliste, ludique et poétique. En 2003, il réalise son premier court métrage « 7 tonnes 3 » chez Cube Creative, où l’on peut voir un éléphant qui s’entraîne au trampoline, défiant les lois de l’apesanteur… En 2013, il termine un second court-métrage, « 5 mètres 80 », où un troupeau de girafes se lance dans un enchaînement de plongeons acrobatiques de haut vol dans une piscine olympique déserte. En 2016, il signe une première européenne pour le Parc du Futuroscope : “l’Extraordinaire Voyage” ; un ride 6K immersif projeté sur un écran géant (Soarin’). En 2018, sa série “Athleticus” est diffusée sur Arte. La saison 2 est déjà programmée début 2019. Pour son nouveau court-métrage “1 mètre/heure”, Nicolas s’est associé à Philippe Decouflé pour chorégraphier un ballet d’escargots. Pris dans notre temps d’humain, nous manquons l’incroyable. Au sein d’un aéroport, sur une aile d’avion, sous nos yeux, une troupe d’escargots exécute une magnifique chorégraphie, jusque dans les airs !

“Peripheria” 


David Coquard-Dassault

2015 / 12’

“Peripheria” est une déambulation graphique et poétique dans un décor à la fois banal et singulier. Les thématiques narratives et sociétales offrent un regard décalé sur la cité : exploration d'un espace de vie par le vide et la mémoire, évocation d'une disparition et d'une absence par le mouvement.
L’utilisation des nouvelles technologies (3D) au service des illustrations faites à la main, permet une souplesse de mouvements de caméras et une utilisation de l'espace - un des sujets du film - des plus optimales, laissant la part belle aux déplacements des protagonistes canins qui nous guident dans cette radiographie du vide et de l'exil.

“Hedgehogs and the city”

Evalds Lacis

2013 / 10’

Voilà plus de cinquante ans que le Studio AB, basé à Riga en Lettonie, met en scène des humains et des animaux pour faire rire son public. Mais au-delà de la magie, du spectacle et des situations comiques, c’est toute une poésie et un regard bienveillant qui animent les marionnettes du studio. Des thématiques simples mais des combats justes, formidablement mis en scène pour être compris par les plus petits. Heureusement, les animaux du Studio AB sont malins. Ils savent retourner une situation comme personne, piégeant les humains à leur propre jeu. Pour tout reconstruire et tout recommencer. En mieux. Par un matin de printemps, les animaux se réveillent de leur long hibernage et découvrent que la forêt a été transformée en ville…

“Carlitopolis”

Luis Nieto
2006 / 3’10

Avec “Carlitopolis”, Luis Nieto reprend, à l’ère du numérique, des principes très anciens du “cinéma des premiers temps”. Un mélange de prises de vue réelles et de trucages (compositing) nous fait douter de la véracité des images, et aussi des mots. “Carlitopolis” montre un étudiant qui présente son projet de fin d'études devant un jury. Un acte banal qui peu à peu devient une performance absurde et trompeuse, où une petite souris de laboratoire appelée Carlito subi toutes sortes d'expériences. Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux ?

“Les animaux domestiques”

Jean Lecointre

2016 / 22’

La série “Les animaux domestiques” comprend 5 épisodes : le Chien, le Chat, la Mouche, le Crapaud, et le Papillon. L'anthropomorphisme des animaux et l’aspect troublant du photomontage pourront amener les plus grands à s’interroger sur le double sens de ce qu’ils voient. La frontière entre l’humain et l’animal devenant parfois très floue, des questions absurdes, grotesques et aussi parfois profondes peuvent se poser. Toutefois, si la série adopte l’apparence d’un recueil de fables, elle est bien incapable de livrer une morale, nous proposant juste d’observer, tels des zoologistes appliqués, une société imaginaire, ou presque.

Autour-de-Minuit_logo.jpg#asset:5886