• Photographie

Electrum corpus et Avatars

Christophe Luxereau

à partir du 3 septembre

Tirages photographiques

Dans « Electrum corpus », Christophe Luxereau développe une réflexion sur le design et sur la chirurgie plastique biomécanique. Le corps devient une architecture en perpétuelle évolution, le mécanique se substitue à l'organique. Les nouvelles technologies comme antidotes face à la déchéance du corps ? Dans sa série « Avatars », l’artiste questionne notre représentation et l'image que nous voulons projeter vers les autres. Schizophrénie du quotidien, elle se manifeste de façon exacerbée à travers les nouveaux médias et l'accès au réseau où chacun avance masqué derrière des artefacts.