• Sortie de résidence
  • Performance
  • Arts sonores

Loin derrière j’ai laissé mon jasmin

Emmanuelle Gibello

Jeudi 28 mars

20h30

Au cours de la première phase de son oeuvre « Loin derrière j’ai laissé mon jasmin », Emmanuelle Gibello s’est intéressée aux parcours de trois intellectuels syriens, activistes de la révolution 2.0 du printemps arabe, aujourd’hui réfugiés en exil. Elle nous présente désormais le second volet de son oeuvre, en cours de création.

Pendant ces 6 semaines de résidence au Cube, l'artiste a posé les prémisses de cette nouvelle facette de son travail. Elle a développé avec l’aide de Diemo Schwarz, la maquette d’un nouvel instrument : le Flow, inspiré du Molf et de ses toupies. Le Flow est conçu comme une interface reconnaissant les mouvements grâce à des capteurs intégrés. Le corps humain devient l’archer de l’instrument. 

Emmanuelle Gibello invite le spectateur à pénétrer dans une restitution scénique de son laboratoire et processus de recherche. Le public est immergé dans un espace qui s’active au fur et à mesure de son entrée dans la salle. Il est ensuite invité à s’immiscer dans le processus créatif de l’artiste lors d’une expérience participative.

L’artiste pense le voyage vers l’exil comme un parcours initiatique. Lors de cette performance, trois protagonistes se partagent l’espace scénique : le guide et son tambour sacré, le danseur dans le Flow et l’artiste jouant du Molf. Chacun dans son propre paysage sonore, jouant en direct, va s’adapter à son environnement, se métamorphoser, afin de créer un nouveau langage, corporel, sonore et visuel, qui leur permettra de se comprendre et d’avancer ensemble vers un avenir plein d’espoir.

 
Musiques, textes et entretiens : Emmanuelle Gibello
Interprètes : Électronique : Emmanuelle Gibello / Tambour : Jacky Le Devehat
Avec les voix de Keenana et Amer
Développeur pour le Molf : Diemo Schwarz
 
Co-production : Le Cube, Issy les Moulineaux, France ; Daïmon, Gatineau, Canada ; Axeneo7, Gatineau, Canada, L'autre Musique, Plateforme Paris, France, Le labo, Radio télévision suisse, pour la version documentaire du projet. La version documentaire de création radio a obtenu le Fond de soutien Gulliver de la RTBF en 2018.
 
Emmanuelle Gibello remercie : Un chaleureux merci à mes amis syriens, Amer, Goony, Keenana, Maher, Naleen…, qui ont partagé leurs souvenirs avec moi. Carine Le Malet, Claire Levasseur, David Collin, Frédéric Mathevet, Marion Faure, Pascale Tison, Philippe Baumont.