www.lecube.com - Centre de création numérique


L'exposition permanente

Des oeuvres interactives investissent les espaces du Cube. Et tout au long de l’année, un dispositif de médiation spécifique est mis en place pour accompagner les publics dans leur découverte de ces oeuvres.

Du samedi 01 octobre 11
Au lundi 01 octobre 12
Tarif : Entrée libre
Public : Tout public

« FANTÔME(S) » VINCENT LÉVY
Installation vidéo comportementale, 2005, France
Rdc du Cube
Voir la vidéo

Fantôme(s) agit comme un miroir qui s’accorderait un “temps de réflexion” pour renvoyer l’image du spectateur, décidant même parfois d’afficher l’image de quelqu’un d’autre. Cette image captée en temps réel n’apparaît que progressivement sur l’écran et se superpose à des silhouettes fantomatiques, portraits d’autres passants venus précédemment ou de personnes liées à l’histoire de l’artiste.
Production : ART3000 Le Cube

« NEW ANGLES » SUPER NATURE
Installation design interactif, 2011, Chine / Avant-première française
Rdc / Hall du Cube

New angles est une oeuvre lumineuse interactive du studio de design Super Nature, basé à Shanghai. L’objet comporte une surface cristallisée qui scintille et clignote dans une multitude de couleurs. Chaque facette agit comme un pixel géant, affichant une image ou des effets, en coordonnant leurs motifs lumineux. L’installation crée un dialogue visuel avec le spectateur, mimant et reflétant ses actions, telle une silhouette fantomatique aux couleurs vives.
Production : Super Nature Design

« SANYOV2 » OLIVIER RATSI
Installation photographique, 2011, France
1er étage / Escaliers du Cube

SanyoV2 s'inscrit dans le projet Anarchitecture (WYSI*not*WYG - What You See Is NOT What You Get) où l'artiste s'attèle à déconstruire une perception quotidienne, "objective" de l'environnement urbain. Par un travail de fragmentation de l’image et de mise en opposition d’éléments mouvants et mobiles, il opère une remodélisation du paysage par le traitement numérique de clichés. Olivier Ratsi sollicite ainsi le spectateur à s'interroger sur sa place au sein de les ensembles urbains.
Production : Olivier Ratsi et Le Cube

« VORONOÏ » DANIEL SHIFFMAN
Installation interactive, 2008, États-Unis
2è étage / Accueil du Cube

Cette oeuvre est un hommage au diagramme de Voronoï, du nom de son inventeur, le mathématicien russe Georgi Voronoï. Le diagramme de Voronoï est une tessellation (découpe d’une surface en élément régulier de base) générée en deux espaces dimensionnels, où chaque surface contient tous les points les plus proches d’un point donné dans cet espace. Ici, le logiciel calcule en permanence un diagramme de Voronoï coloré, en fonction des pixels vus par une caméra vidéo. Les surfaces se remodèlent et se déplacent selon les modifications des images captées par la caméra. Plus le spectateur reste immobile, plus son image reflétée sera précise.
Production : Daniel Shiffman

« PIXEL NOIR » ANTOINE SCHMITT
Oeuvre générative, 2010, France
2è étage : couloir
Voir la vidéo

Dans Pixel noir, une forme mouvante constituée d’un essaim de pixels blancs vidéo projetés habite la surface du mur. Les pixels montrent une attirance compulsive pour un vrai tableau carré noir fixé au mur, sans jamais toutefois pouvoir y pénétrer. La chorégraphie générative qui guide ces pixels est construite sur un langage de forces psychologiques et physiques. Par le contact des pixels de lumière contre la matière physique, et par la référence directe au Carré noir sur fond blanc de Kasimir Malevitch, cette oeuvre témoigne des rapports entre l’art programmé et l’Histoire de l’Art.
Production : Antoine Schmitt

« VERTICALES » DE HUGO VERLINDE
Oeuvre générative, 2011, France
2è étage : couloir

L’installation Verticales évoque la forme du soleil, notre soleil, avant qu’il ne soit soleil. Notre étoile a pris naissance au coeur d’une vaste nébuleuse solaire. Des millions d’années furent nécessaires à la stabilisation de cette nébuleuse… Tout était alors mouvement, agitation, instabilité et réactions nucléaires en séries. Verticales nous donne à voir le visage du soleil au moment de sa formation.
Production : ART3000 Le Cube

"L’ANTHOLOGUE" D' ISABELLE DELATOUCHE
Installation de littérature situationnelle, Living Art, 2011, France
Du rez-de-chaussée aux espaces d’exposition
Voir la vidéo

L'Anthologue est une anthologie vivante qui investit un espace donné : établissement ou jardin public, transport en commun... Elle se présente sous la forme de codes QR, disposés aux endroits clés, donnant accès via les smartphones à des textes spécifiques selon le lieu et le moment du jour ou de la semaine. Ainsi, le visiteur se trouve confronté à un texte choisi par l'Anthologue, pour une proposition de lecture qui fait sens pour lui "ici et maintenant".
Les textes sont issus de la littérature contemporaine francophone.
Production : ART3000 Le Cube
Conception : Isabelle Delatouche / Développement : Rémy Sohier, Le Cube / Graphisme : Romain Ricordel

JEAN-LOUIS FRÉCHIN ET UROS PETREVSKI / NODESIGN
ESPACE PROJET

Jean-Louis Fréchin et Uros Petrevski investissent l’Espace Projet du Cube avec FabWall, un papier peint intelligent qui ouvre les décors quotidiens aux fantômes des souvenirs et histoires de nos maisons. Les images stockés sur les murs du Cube prennent vie sur les écrans de nos téléphones. Le public est invité à “nourrir” ce papier peint de sa propre histoire grâce à des contenus multimédias. FabWall est une réflexion stratégique sur les évolutions de la conception, de la fabrication et de la distribution du papier peint à l’heure de la réalité augmentée. FabWall a remporté le prix du Musée des Arts décoratifs du WallPaperLAb 2010.

Fondateur de NoDesign, agence de design numérique, Jean-Louis Fréchin est architecte DPLG et diplômé de l’ENSCI. Pionnier reconnu du nouveau design, son travail s’attache à créer un rapport indissociable entre contenu, design interactif et technologie. “Designer-Hacker”, Uros Petrevski change son regard sur les rôles et les contours possibles du design industriel quand il intègre l’ENSCI/Les Ateliers. Capable de transformer des algorithmes en objets d’émotions et de culture, Uros Petrevski est designer associé chez NoDesign.
http://www.nodesign.net/

 

SANDRINE ESTRADE-BOULET
ESPACES DU CUBE

L’artiste Sandrine Estrade-Boulet fait dans le “street poétique”. Fortement inspirée par l’environnement urbain qui l’entoure, elle se sert de photographies apparemment anodines pour transformer notre quotidien en illustrations ironiques pleines de sens et de magie. L’univers poétique de Sandrine Estrade-Boulet ré-enchante joyeusement les espaces du Cube jusque dans ses moindres recoins.

Sandrine Estrade Boulet développe un travail sensible, ludique, positif et décomplexé. Elle invente des images spontanées qui font du bien, qui font sourire et où l’on observe et redécouvre notre quotidien. Elle crée une sorte d’abécédaire visuel de notre époque qui re-humanise notre environnement et repousse les limites de la réalité.

http://www.sandrine-estrade-boulet.com

©2009 ART3000 / LE CUBE - tous droits réservés - www.lecube.com / réalisation Evostruct / Lomitko