lecube.com - Centre de création numérique


Le catastrophisme

Table-ronde autour de la projection du film "Au delà du nuage" de Keiko Courdy et de l'installation "The New Weathermen" de David Benqué, dans le cadre de "La science se livre 2016", en partenariat avec Decalab

Le vendredi 12 février 16

L’humanité ne croit pas ce qu’elle sait... La théorie scientifique du catastrophisme cherche pourtant à nous faire prendre conscience des limites que nous posons à notre planète et à notre futur.Le monde est de plus en plus confronté à ces catastrophes violentes, naturelles et très souvent dues à l’activité de l’homme. Elles entrainent des réactions en chaîne.

Dans cette nouvelle ère de l’Anthropocène, il semble que notre avenir soit rétréci et que les forces climatiques, les changements géologiques le déterminent à notre place. Aujourd’hui, le catastrophisme quitte le domaine des sciences biologiques et entre dans le champ social, philosophique et politique, comme le révèle le livre du philosophe australien Clive Hamilton Requiem pour l’espèce humaine (Les presses de Sciences Po, 2013).


TABLE-RONDE AUTOUR DU CATASTROPHISME
Avec Keiko Courdy, David Benqué et Pierre-Henri Gouyon
Modération : Matteo Merzagora, Natacha Seignolles
-
Témoignages des japonais après Fukushima, perte de la biodiversité, géo-ingénierie pour « sauver » le monde... Autant de sujets abordés dans cette table-ronde avec la réalisatrice Keiko Courdy, le biologiste chercheur Pierre-Henri Gouyon et le designer David Benqué. La rencontre sera animée par Matteo Merzagora et Natacha Seignolles. Cette rencontre est suivie de la diffusion du documentaire Au-delà du nuage de Keiko Courdy et de la présentation de l’installation The New Weathermen du designer David Benqué.

 


Au-delà du nuage Keiko Courdy

PROJECTION DU FILM AU-DELÀ DU NUAGE DE KEIKO COURDY
-
Fukushima est un monde parallèle. Certains disent que tout va bien, que tout est sous contrôle, mais aujourd'hui rien n'est réglé. Vu de l'extérieur, tout a l'air normal. Mais ce n'est qu'une apparence. Le danger est invisible.
Bouleversée par la catastrophe du 11 mars 2011, la réalisatrice Keiko Courdy part immédiatement au Japon afin d'essayer de comprendre, et participer. Ce film est un document exceptionnel qui montre la situation d'habitants de Fukushima acceptant leur destin, mais aussi des gens manifestant dans les rues de Tokyo, et une série de personnalités japonaises engagées réfléchissant au Japon d'aujourd'hui, l'industrie nucléaire, l'énergie et la nécessité d'établir de nouvelles relations avec notre environnement : Naoto KAN, ancien premier ministre au moment de l'accident, l'architecte Toyo ITO, les essayistes et activistes Keiko Ochiai, Satoshi Kamata, le moine et écrivain célèbre de Fukushima Genyu Sokyu, le photographe Seiichi Motohashi, la chanteuse et agricultrice YAE, l'ex journaliste et premier japonais civil dans l'espace devenu agriculteur à Fukushima aujourd'hui réfugié Toyohiro Akiyama...

http://www.yonaoshi311.com / www.ki-keiko.net

 


David Benqué The New Weathermen / © photo : Kristof Vrancken / Z33

PRÉSENTATION DE L’INSTALLATION THE NEW WEATHERMEN DE DAVID BENQUÉ
-
Face aux crises climatiques, les idées et croyances des écologistes se polarisent de plus en plus autour de deux postures : les Bio-conservateurs plaident pour une réduction de la consommation, un retour à la nature et se méfient des nouvelles technologies.
Les techno-progressistes, d'autre part, font aveuglément confiance au progrès, et nous promettent de résoudre tous les problèmes avec les nouvelles technologies pour un avenir meilleur. Cependant, un certain nombre de facteurs émergents suggèrent des alternatives possibles pour de nouvelles relations entre l'écologie et de la science. Parmi ceux-ci les mouvements DIYbio ou biopunk et la campagne pour le libre accès à la science. Ce projet The New Weathermen explore les relations entre l'idéologie et la science et comment une alternative aux options actuelles pourrait se manifester.
Le New Weathermen est un groupe de militants fictifs qui utilisent la biologie de synthèse et les modifications génétiques comme des outils d’action directe au service de l’environnement de manière radicale. Ils interrogent la frontière entre activisme et crime, et perturbent le statu quo en  faveur d’une vision ambitieuse pour un futur meilleur. Délibérément radicaux, ambigus et délirants, ils fournissent un point de départ pour de nouvelles discussions autour de nos croyances et idéologies.

www.davidbenque.com

 

©2009 ART3000 / LE CUBE - tous droits réservés - lecube.com / réalisation Evostruct / Lomitko