lecube.com - Centre de création numérique


Le temps musical

Conférence, performance culinaire, projection dans le cadre de "La Science se livre" 2014.

Le jeudi 06 février 14
14h30 - 22h
Public : Tout public

Cette nouvelle édition de La science se livre, organisée par le Conseil Général des Hauts-de-Seine, se déploie cette année autour de la thématique : "À la découverte du temps". Le Cube, en collaboration avec le mathématicien Emmanuel Ferrand, vous propose un programme d’événements exceptionnels autour du "temps musical".

Le point de départ de cette proposition est le texte ...wie die Zeit vergeht ... de Karlheinz Stockhausen (1956), où le compositeur aborde la question du temps musical d’un point de vue tellement précis que, si l’on lit entre les lignes, on peut y voir une référence aux "principes d’incertitudes" de la physique mathématique moderne. Les œuvres musicales n’existent qu’en tant qu’elles se déploient dans le temps et convoquent aussi des questionnements sur le temps perçu, physiologiquement et psychologiquement, le temps "cérébral". Il s’agit de questions qui ont particulièrement intéressé un autre compositeur allemand de cette période, Bernd Aloïs Zimmermann, ainsi que de nombreux "minimalistes" américains, pour qui l’expérience temporelle extrême devient un ingrédient fondamental de leur musique (La Monte Young, etc...).

PROGRAMME

14H30-16H : INTRODUCTION et TABLE RONDE 1
Avec Éliane Radigue (compositrice), Emmanuel Holterbach (compositeur et biographe), Emmanuel Ferrand (chercheur en mathématiques)
Cette table-ronde abordera en particulier l’œuvre d’Éliane Radigue, en sa présence exceptionnelle. Son travail au plus près du matériau sonore et des phénomènes acoustiques est tout imprégné d’une réflexion profonde sur le temps.

16H30-18H : TABLE RONDE 2 et DEBAT
Avec Harold Schellinx, Jeff Kolar, Emmanuel Holterbach, Emmanuel Ferrand
Il sera évoqué les aspects mathématico-physiques qui se cachent derrière la perception du son, dont un « principe d’incertitude » qu’effleure avec poésie Stockhausen (1), et plus généralement les divers points de vues sur cette "architecture du temps" (2) qu’est la musique.
Temps physique, temps mathématique, temps psychologique, philosophie du temps : le fait musical s'articule autour de tous ces aspects en les entrelaçant d'une manière inextricable.
(1) Karlheinz Stockhausen : ". . . wie die Zeit vergeht . . . (how time passes by)" http://context.fm/mills/mus212/Horvitz_MUS212_Stockhausen.pdf
(2) François Decarsin, « La musique architecture du temps », l'Harmatan, 2002.

Emmanuel Ferrand : www.math.jussieu.fr/~ferrand
Emmanuel Holterbach : http://orbes.over-blog.com
Harold Schellinx : www.harsmedia.com
Jeff Kolar : http://jeffkolar.us/bio

18H-20H : PERFORMANCE CULINAIRE D’IVANE ET SIDONIE
Ivanne et Sidonie proposent une performance culinaire mettant en valeur la gastronomie comme une pratique qui s’articule aussi dans le temps du repas. 
http://ivanne-sido.com

20H30 : PROJECTION DU DOCUMENTAIRE "ÉLIANE RADIGUE, L’ÉCOUTE VIRTUOSE"
En présence d’Anaïs Prosaïc, réalisatrice Ce documentaire propose un portrait d’Éliane Radigue, "la grande dame de la musique de sons continus". De 1967 à 2000, Éliane Radigue a composé une vingtaine d’œuvres de musique électronique. Depuis 2001, elle a abandonné la composition sur synthétiseur analogique pour se consacrer à un travail instrumental qui prolonge sans rupture esthétique son œuvre électronique. Pour la compositrice, qui a toujours travaillé seule, l’étroite collaboration avec les interprètes durant le processus de composition est une révélation. Éliane Radigue, l’écoute virtuose, 2011, La Huit Distribution

©2017-2009 ART3000 / LE CUBE - tous droits réservés - lecube.com / réalisation Evostruct / Lomitko