www.lecube.com - Centre de création numérique


Mirror Shades / Jérôme Poret et Frédéric Bigot

Performance audiovisuelle

Le jeudi 25 avril 13
20h30
Tarif : 5€ / Gratuit avec Pass Cube

« Le Fantôme de l’Opéra est avant tout une sorte de ballet de voix. Une chorégraphie, valse ou sabbat, dans laquelle on ne saurait distinguer entre le singulier et le pluriel. Les voix invisibles du fantôme sont partout, leurs voies semblent impénétrables » Peter Szendy, Ecoute, esthétique de l’Espionnage, Edition de Minuit, Paris, 2007.

Mirror Shades est une libre adaptation du Fantôme de l'Opéra qui est ici réinterprété avec une voix, des instruments électroniques et un écran. L'espace scénique devient une salle d'interrogatoire dans lequel Erik, le fantôme, implique physiquement le public dans la trame de la performance où l'auditoire se fait image.

Le roman de Gaston Leroux, tout d’abord publié sous forme de feuilleton en 1910, fut largement adapté pour le cinéma tout le long du XXe siècle. Il se présente parfois explicitement comme une nouvelle variation de l’inépuisable scénario orphique.

Jérôme Poret et Frédéric Bigot réalisent, dans un format  musical électronique et vocal, une performance en un seul acte. La musique intentionnellement bruitiste et atonale révèle des notes fantômes qui sont comme des âmes errantes soniques sans "corps sonore".

FRÉDÉRIC BIGOT
Compositeur et musicien
Frédéric Bigot est un guitariste français dont l'utilisation singulière de l'électronique se fait entendre depuis la fin des années 1990. Sous le nom Electronicat il a sorti une série d'albums et de remixes sur les labels Disko B, Angelika Köhlermann ou Oni.tor … Son dernier album Mono/Stereo, distribué par les américains de Holy Mountains, est composé de morceaux inédits ou provenant d'éditions aujourd'hui épuisées. Il fait aussi partie de Bader Motor, trio français de bruit psychédélique, et a collaboré avec JG Thirlwell pour produire Hydroze Plus sur le label français Optical Sound.

JÉRÔME PORET
Plasticien sonore
Jérôme Poret est fondateur du centre d’art comtemporain Transpalette à Bourges où il fut responsable de la programmation jusqu’en 2007. En 2004, il créa Labelle69, un label expérimental qui produit des multiples sous forme de disques vinyles 45 T monoface autour d’une collaboration entre plasticien et musicien. Le travail de Jérôme Poret s’inscrit essentiellement dans une pratique sonore, qui se développe au travers d’autres médiums tels que le walldrawing, la vidéo, l’installation, l’écriture ou encore la performance, interrogeant les mécanismes d’interprétation du réel et de son événement.

©2009 ART3000 / LE CUBE - tous droits réservés - www.lecube.com / réalisation Evostruct / Lomitko