• émancipation
  • (Presque) fictions

  • Linda Rolland

« Purs esprits »

Silla, Je m’appelle Silla, je suis âgée de 13 ans. Je suis de la génération C.
J’ai été conçu d’un embryon d’une mère intersexe Y digital native. J’ai grandi d’une éprouvette à l’autre de plus en plus grande pour finir dans une bulle de verre posée sur un coussin de velours. Mon amie Rose est née chromosomes XX femelle  de chromosomes XY mâle. Nous nous sommes rencontrés par hasard sur un forum.

ROSE : 
Mais, il ne te manque rien ? Un corps, ça ne te manque pas ? 

SILLA :
Pourquoi faire ? Je peux voir, sentir, penser, vouloir ! 

ROSE : 
Pour voyager, Pour discuter !

SILLA :
Si je veux voyager, je me connecte au réseau par la pensée et je vais dans tous les pays du monde. J’ai fait quinze fois le tour du monde et je rentre en contact profond avec des groupes, des sociétés que tu n’imagines même pas !  Discuter ? Quoi de plus facile, je ne suis jamais seule, je vais sur mon réseau, échanger avec mes amis ! J’en ai des milliers.

ROSE :
Tu n’as jamais envie de marcher comme un être humain, courir, sauter …. Danser ?

SILLA : 
Evidemment ! Je convoque Walk, mon corps cyborg. Comment pourrais-je envier votre corps aussi fragile ? C’est votre défaut de fabrication : vous devez l’entretenir, le masser, le caresser, le nourrir, faire du sport, vous reproduire, le soigner, le faire se reposer ! Vous avez besoin d’amour, d’attention, d’affection, de protection ! Mais quelle perte de temps !... Et en plus votre corps vieillit ! 

Tu penses que je n’ai pas d’activité physique ? Hier soir, je suis allée à la concrète du “Monde Persistant”. Je me suis remplie d’ondes positives pour au moins un an. 

ROSE :
Le Monde Persistant ? 

 SILLA :
Oui ! c’est un espace ouvert mi-réel mi-dématérialisé. C’est dantesque ! Tout le monde y va ! C’est à Issy-les-Moulineaux, à côté du Cube le centre de création numérique, un monument Le Cube. Tu peux y aller toi aussi ! En réel ou en dématérialisé via ton avatar.  J’y suis presque tous les soirs en virtuel. 

ROSE :
Ok, tu sais, moi j’ai jamais aimé les boites de nuit !  

SILLA :
Ce n’est pas une boite de nuit, tu es vraiment trop 20eme siècle. C’est un espace de création, de travail, de prospective et nous élaborons des projets ! De vrais projets, des habitats, des moyens de transports, des permacultures “saines” pour ceux qui mangent encore. J’ai beaucoup d’amis de tous les genres et dans le monde entier. 
Chacun peut réserver, y faire une exposition, célébrer un événement, créer le décor, l’ambiance. Evidemment c’est chacun son tour. Mais n’importe quelle personne peut y aller ! L’autre soir, j’ai chauffé mon corps de 22h à 6h du matin !

 ROSE : 
Tu ressens des émotions ? 

 SILLA : 
Tu veux dire être triste ou être heureux ?

 ROSE : 
Ou en colère ?

 SILLA :
Quand je suis avec mes amis je suis heureux. Triste ou en colère jamais, je ne sais pas ce que cela veut dire.  

ROSE : 
Souffres-tu de tes membres perdus ? 

SILLA : 
What ?
Je sais que tu ne comprends pas mais je ne souffre plus ! Je ne sais même pas ce que c’est ! Je n’ai pas de maladie. J’ai juste besoin d’oxygène pour vivre. Je n’ai pas faim, pas soif. 

SILLA : 
Mais toi, Rose ?

ROSE :
Oh moi, dit Rose, je ne peux plus marcher, courir, danser.
Et pas les moyens d’être cyborg.
J’en ai profité pourtant, j’ai même volé, mais je me suis tellement renfermée sur moi dans mon appartement, ne voyant plus personne, aujourd'hui je ne trouve plus des amis comme toi sur des forums. 
Je ne sortais plus, ne marchais plus, ne respirais que « l’air conditionné ».
J’avais tellement peur de sortir, le monde était devenu hostile, froid, je regardais le monde et ne le percevais que dans internet. D’ailleurs, je ne savais plus si ce que je voyais était réel ou une fiction. 
J’ai perdu l’usage de mes jambes. Un jour, j’ai essayé de me lever et mes jambes étaient tellement maigres et sèches qu’elles sont tombées de chaque coté de moi comme deux branches d’arbre. Ça a fait « Crac ».
Mes bras, je les utilisais tout le temps, mais j’étais maigre.
Je t’envie presque d’être juste un être pensant, mais j’ai mal à mes membres perdus

SILLA :
Arrête tes conneries !  
Être vivant, c’est le principal. 
Tu sais, nous allons organiser un crowdfunding pour pouvoir t’offrir un corps et ce soir, tu me rejoins dans le Monde Persistant ? Tu vas voir, nous sommes la génération augmentée, plus intelligent, plus de conscience, et si la terre ne peut plus nous accueillir, nous envisageons le monde ailleurs… C’est notre projet.

Linda Rolland