• territoires numériques, nouvelles cités de l’utopie ?
  • Panorama du Web

  • Panorama du Web

#2 utopie

LE CHOIX DE NABBU

Shanghaï No City Guide, Collectif, des Ed. Urbain, Trop Urbain

À rebours du guide de voyage traditionnel, Shanghai Nø City Guide appréhende la ville par son dehors: imaginaires, espaces indécis, zones, chantiers et parcours qu’on ne trouvera pas ailleurs et que nous interrogeons à partir des pratiques qu’ils suscitent… lorsque nous nous détachons de notre rôle de touriste ou de résident. Proposition expérimentale et créative, fiction numérique mêlant les médias et les écritures urbaines en une forme éditoriale innovante, Shanghai Nø City Guide vise avant tout à créer un univers de rencontre avec cette mégalopole de vitesse et de changement permanent qu’est Shanghai.

Ce qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue. De la pharmacologie, de Bernard Stiegler, Ed. Flammarion

Qu´on l´admette ou qu´on le dénie, chacun sent bien qu´à présent l´avenir de la vie terrestre se trouve mis en jeu dans une urgence inouïe. Cette crise est sans précédent. Si krisis signifie bien et d´abord décision, elle est critique comme jamais : elle révèle que le destin humain - qui est un destin inéluctablement technique et technologique - est pharmacologique au sens où, en grec, le pharmakon est à la fois le remède et le poison. Devenu technologie industrielle, le pharmakon est de nos jours hégémoniquement contrôlé par l´économie, c´est-à-dire par le marketing.

Thierry Paquot, Utopies et utopistes, Ed. La Découverte.

Avec l'utopie, il ne s'agit pas d'un futur meilleur mais d'un ailleurs présent, où règnent le bonheur, l'équité et l'abondance. Thierry Paquot explore diverses utopies écrites ou pratiquées à partir de thèmes privilégiés : le travail et les loisirs ; l'éducation, la famille et les relations amoureuses ; la ville et l'architecture. L'utopie cache le pire et le meilleur, elle sait être autoritaire, totalitaire, ascétique, triste et uniformisante, comme elle peut favoriser le déploiement des désirs, multiplier les plaisirs, répondre joyeusement aux attentes de chacun. Ce sont ces paradoxes qu'expose cet ouvrage pédagogique tout en présentant au lecteur les oeuvres de « sublimes rêveurs ».

Gilles Lapouge, Utopie et civilisations, ed. Albin Michel

Ce livre parcourt les chemins de l'utopie; en même temps qu'il relit les grandes doctrines, il est à l'affût des objets qui, dans le monde réel, sont infectés par la tentation utopique : les janissaires ou les couvents de saint Benoît, l'horloge et le cristal, le jeu d'échecs, les automates, l'art héraldique, le navire, les coléoptères... Ces vagabondages suggèrent qu'au-dessous des territoires du réel s'étend un autre sol, le sol morne, silencieux et blême de l'utopie : là, dans un espace inexaucé, les êtres, les choses ou les sociétés s'associent le long d'un réseau de lignes enchevêtrées, lignes souvent inaperçues des hommes de l'histoire.

Les illuminations, Arthur Rimbaud, ed. Mille et Unes Nuits

La voyance, la sensualité, la religion, la politique, l'enfance, l'errance, la liberté, le spectacle, la mythologie, l'ivresse... Rimbaud cherche un langage universel qui soit "de l'âme pour l'âme". La langue et les phrases s'accélèrent, se régénèrent, rutilent, s'enrichissent, explosent et lancent à la face du monde une poésie en révolution permanente.

La Nouvelle Héloïse, de Jean-Jacques Rousseau, ed. Livre de Poche

Un jeune précepteur, Saint-Preux, tombe amoureux de son élève, mais leur passion est rapidement contrariée par le père de Julie, qui impose à sa fille d'épouser M. de Wolmar. D'abord désespéré au point de songer au suicide, Saint-Preux voyage, puis revient bien plus tard à Clarens, sur les bords du Léman, auprès de M. et Mme de Wolmar et de leurs enfants dont il devient le précepteur. Comme celui de Julie, son amour passé semble dominé - mais il va resurgir. Les sujets abordés par les personnages donnent à ce roman épistolaire une tonalité philosophique, c'est également le récit d'un certain bonheur familial, d'une vie harmonieuse…

L'île des esclaves, Pierre de Marivaux, ed. Mille et Unes Nuits

Une île utopique. Un jeune maître et son serviteur y font naufrage. Le maître révèle à son serviteur que l'île est habitée par d'anciens esclaves révoltés. Un esclave force le maître à changer de nom et de position avec son serviteur... Une pièce en un acte, politique et pré-révolutionnaire, multipliant avec légèreté, les occasions de jeu de rôles.

L'homme et les villes, de Michel Ragon, ed. Mille et Unes Nuits

L’homme n'a cessé d'être fasciné par les villes, utopiques lieux de toutes les libertés mais qu'en même temps ces cités sont l'émanation d'un pouvoir qui devient vite tyrannie. Chaque chapitre de ce livre représente une étape dans l'analyse des grands phénomènes idéologiques que reflètent symboliquement les cités dans la forme de leurs architectures comme dans le dessin de leurs plans. Toutes les villes, depuis les premières nées il y a cinq mille ans en Mésopotamie, jusqu'à nos villes neuves nées de l'industrie et du commerce, ont suscité tour à tour l'espoir, le dégoût et la haine. Sans cesse la ville bouge, se transforme, se métamorphose.

Le Choix de Nabbu