Rachid Koraïchi

Artiste/ Peintre / Illustrateur

Rachid Koraïchi, né en 1947 à Ain Beida est un peintre et graveur algérien contemporain. En 1970, il quitte l’Algérie pour rejoindre l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.

Imprégné de culture soufie, Rachid Koraïchi s’intéresse très jeune aux manuscrits anciens et à leurs graphisme, ainsi qu’aux peintures rupestres du Tassili[Lequel ?]. Il fera ses études à l’École des beaux-arts d’Alger et l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Ses créations sont exposées depuis 1970 dans le monde entier. Il vit depuis de nombreuses années entre Paris et la Médina de Tunis. Il voyage fréquemment en Algérie, en Égypte, etc. Il est présent dans de nombreux musées. Il a travaillé notamment avec Karel Appel. Ses amis poètes et écrivains l’ont accompagné dans ses recherches sur les signes et il a mis en images bon nombre de leurs ouvrages.

Rachid Koraïchi travaille sur soie, crée des tapisseries, peint sur parchemin, travaille l’argile, le kaolin, grave, utilise l’acier ou la pierre. Il ne se considère pas comme calligraphe, mais bien comme un plasticien qui se situe entre tradition et innovation : tout en puisant dans le fond culturel de son enfance baignée par un patrimoine artistique et spirituel important, Rachid Koraïchi trouve son style et sa propre “écriture” pour décrire la vie dans ses réalités, ses beautés et la dimension transcendante qui la sous-tend. Attaché au symbolisme, il utilise de façon récurrente le nombre sept dans son œuvre, ainsi que le bleu, l’or et une multitude de figures (Lune, rond, carré, étoiles…). Ses œuvres sont imprégnées à la fois de profondeur et de poésie.

Rachid Koraïchi

Artiste/ Peintre / Illustrateur

Coproduction

Les maîtres invisibles, 2010

  • Les maîtres invisibles

  • Les maîtres invisibles

  • Les maîtres invisibles