Thierry Bernard Gotteland

Artiste

“J’ai travaillé dans une variété de médias, des médiums artistiques traditionnels aux nouvelles technologies médiatiques. En appliquant un langage poétique et souvent métaphorique, j’essaie de créer des œuvres dans lesquelles l’événement réel doit encore se dérouler ou vient de se terminer: des moments évocateurs d’ambiance, d’ambiances sonores et de suspens, qui ne s’inscrivent pas dans un fil narratif. Le drame se déroule ailleurs tandis que la montée de tension est figée pour devenir le souvenir d’un événement qui n’aura jamais lieu.

Mes œuvres apparaissent comme des images oniriques où la fiction et la réalité se rencontrent, les tropes bien connus se confondent, les significations changent, le passé et le présent fusionnent. Le temps et la mémoire jouent toujours un rôle clé. En démontrant la persistance omniprésente d’un “ monde corporel ”, je crée des moments personnels / intimes intenses magistralement créés au moyen de règles et d’omissions, d’acceptation et de refus, attirant le spectateur / auditeur en rond.

Mes œuvres répondent directement à l’environnement environnant et utilisent l’expérience de la vie quotidienne comme point de départ ainsi que de mon expérience d’artiste. Il s’agit souvent d’instances encadrées qui passeraient inaperçues dans leur contexte d’origine. Avec une approche minimaliste subtile, je crée un travail dans lequel une fascination pour la clarté du contenu et une attitude sans compromis envers l’art conceptuel et minimal peuvent être trouvées mais élargies la plupart du temps par la culture populaire et les nuances.

Mes œuvres sont saturées d’évidence, d’inertie mentale, de clichés et de blagues. Ils interrogent la coercition qui découle du sens plus profond et de l’aspect esthétique superficiel d’une image, d’un son et de nuances. En mettant l’accent sur l’esthétique, je souhaite amplifier la perception du spectateur en créant des compositions ou des décors qui génèrent des images / sons qui laissent des traces et des équilibres à la limite de la reconnaissance et de l’aliénation.

Ma pratique fournit un ensemble utile d’outils allégoriques pour l’homme-oeuvring avec une approche pseudo-minimaliste dans le monde de l’art: ces œuvres méticuleusement planifiées résonnent et résonnent avec des images tirées du domaine génératif de l’imagination, explorant la poétique du langage sur un méta-niveau.

Mon travail ne montre jamais la structure complète. Cela se traduit par le fait que je peux facilement imaginer une propre interprétation sans être gêné par la réalité historique. Transformée en art, la langue devient un ornement en tant que contenu de sons et de mots. À ce moment, beaucoup d’ambiguïtés et d’indistincts, qui sont inhérents au phénomène, remontent à la surface.

Mon travail ne fait pas référence à une forme reconnaissable à première vue, mais il oblige le spectateur / auditeur à extraire ses propres compréhensions d’un magma de couches de références. Les résultats sont déconstruits dans la mesure où le sens est déplacé et l’interprétation possible devient multiforme. En faisant référence au romantisme, à l ‘«humour» noir grand-guignolais, à l’ironie, aux allégories, aux icônes et au symbolisme, j’essaie de séduire le spectateur / auditeur dans un monde d’équilibre permanent et d’intervalle qui articule le flux des événements quotidiens. Des moments sont représentés qui n’existent que pour ponctuer le drame humain afin de clarifier notre existence et de trouver des significations dans la vie quotidienne.

Mon travail se concentre sur l’in / capacité de communication, qui sert à visualiser la réalité, la tentative de dialogue, la dissonance entre forme et contenu et les dysfonctionnements d’un langage poétique. Bref, l’utilisation massive de références sont des éléments clés du travail. En raison des références qui se chevauchent, un manque de reconnaissance claire se produit, devenant une compréhension floue dans son ensemble, fournissant de nouvelles significations et interprétations.

Avec une approche conceptuelle, j’essaye d’augmenter la dynamique entre le public et l’auteur en objectivant les émotions et en enquêtant sur la dualité qui se développe à travers différentes interprétations.

Les œuvres se caractérisent par l’utilisation d’objets du quotidien avec une atmosphère spécifique dans laquelle la reconnaissance joue un rôle important. En contestant la division entre le domaine de la mémoire et le domaine de l’expérience, j’essaie de faire un travail qui génère des significations diverses. Les associations et les significations se heurtent. L’espace devient temps et le langage devient image et le son devient visuel.

En prenant la vie quotidienne comme sujet tout en commentant l’esthétique quotidienne des différentes valeurs de classe, j’utilise un vocabulaire visuel qui aborde de nombreux problèmes sociaux et politiques différents. L’œuvre intègre le temps ainsi que l’espace – un univers fictif et expérientiel qui n’émerge que petit à petit.

Mon travail fait souvent référence à la pop et à la culture de masse. En utilisant des symboles écrits et dessinés, un monde où règne la légèreté et où les règles sont sapées est créé. 

Ces travaux se concentrent sur des questions concrètes qui déterminent notre existence. En examinant l’ambiguïté et l’origine via des reprises et des variations, il explore la dynamique de notre paysage contemporain, y compris la manipulation de ses effets et les limites du spectacle en fonction de nos hypothèses sur ce que «paysage» signifie pour nous. Plutôt que de présenter une réalité factuelle, une illusion est fabriquée pour évoquer les royaumes de notre imagination.

Mon travail montre comment la vie dépasse ses propres limites subjectives et raconte souvent une histoire sur les effets de l’interaction culturelle mondiale. Elle défie les binaires que nous reconstruisons continuellement entre le Soi et l’Autre, entre nos propres «cannibales» et «civilisés». 

En parodiant les médias de masse, en exagérant certains aspects formels inhérents à notre société contemporaine, cela crée souvent un travail utilisant des tactiques de jeu créatives, mais celles-ci ne sont jamais permissives. 

La possibilité ou le rêve de l’annulation d’une identité fixe (historiquement ou socialement) est un point focal constant.

En appliquant l’abstraction à un processus très figuratif d’alignement des références, je crée une œuvre à travers des processus de réflexion intensifs qui peuvent être considérés explicitement comme un rituel d’exorcisme personnel / conceptuel. 

Mes œuvres ont des fonctions inappropriées: les significations sont inversées et la forme et le contenu se confondent. Les formes sont dissociées de leur sens originel, par lequel le système dans lequel elles fonctionnent normalement est exposé. Au départ, les significations sans ambiguïté sont brisées et se diffusent à l’infini. En étudiant les processus des signes, la sémiotique, la signification et la communication, je touche à divers thèmes et stratégies qui se chevauchent pour la providence des significations.

Plusieurs sujets récurrents peuvent être reconnus, tels que la relation avec la culture populaire et les médias, le travail avec la provocation et l’investigation du processus d’interprétation par des méthodes itératives et la répétition; – comme vous pouvez en faire l’expérience, dans le texte que vous lisez actuellement…

L’œuvre questionne la condition d’apparition des signes, de l’image ou du son, dans le contexte de la culture contemporaine où les images, les représentations et les idées fonctionnent normalement en plaçant le spectateur sur une piste instable. 

L’œuvre dégage une violence froide et latente à travers des usages sonores ou des constructions visuelles. En effet, parfois, une beauté déconcertante émerge. La séduction visuelle inhérente, associée à la concision de l’exposition, complique encore davantage la réception de leurs multiples couches de sens.

Je vis et travaille actuellement à Ho Chi Minh Ville, au Viet Nam.”

Thierry Bernard Gotteland

Artiste

Coproduction

Blobmeister Millennium Bash, 2004

  • Blobmeister Millennium Bash

  • Blobmeister Millennium Bash

  • Blobmeister Millennium Bash