Born Social : un programme pour éveiller aux réseaux sociaux

Le programme pédagogique Born Social, conçu par le Cube, invite les collégiennes et les collégiens à identifier les risques liés à certaines utilisations des réseaux sociaux, et à agir pour rendre leurs comportements en ligne plus éthiques. Alliant théorie et pratique, le programme aborde les questions d’identité numérique, d’addiction, et comprend la création d’un filtre Instagram.

Inscrire ma classe

LE CONTEXTE

Données personnelles et exploitation publicitaire, e-réputation et cyberharcèlement, culte de l’image et dysmorphophobie… Des termes de plus en plus récurrents mais dont les enjeux restent vagues pour les jeunes, alors que :

87%

des moins de 12 ans possèdent un smartphone

71%

disposent d’au moins un compte sur les réseaux sociaux

Parallèlement, ce ne sont pas moins de 83% des professeurs qui souhaitent un renforcement des actions de sensibilisation aux dangers d’internet4 et qui nous sollicitent régulièrement pour les accompagner sur des cas concrets liés aux réseaux sociaux.

 

NOTRE PROGRAMME 

 

Face à ce contexte, Le Fonds Le Cube a  déployé le programme Born Social, qui vise à aborder avec les jeunes les enjeux liés à l’identité numérique. Le sujet est vaste, puisqu’il recoupe aussi bien les questions de données personnelles que celles liées au cyber-harcèlement ou encore au culte de l’image et à la perception de soi-même. 

 

Afin d’aborder différemment ces sujets – qui peuvent être sources de tensions et de repli sur soi, les médiateurs et médiatrices du Cube s’appuient sur les arts numériques comme clés de lecture et d’anticipation. Les élèves sont introduit.e.s à la thématique au travers d’artistes et d’œuvres qui permettent ensuite de poser constats et questions lors de sessions de jeux de rôle et de quizz live. Ces derniers nous permettent d’ailleurs à la fois de faire prendre du recul aux jeunes sur leurs pratiques mais aussi de s’assurer de la pertinence du programme et de continuer à l’adapter au fur et à mesure des sessions. C’est ainsi que nous avons constaté que les jeunes de la session de mars 2021 sont environ 30% à passer plus de 20 heures par semaine sur les réseaux sociaux et que leur problématique  en ligne principale est le cyber-harcèlement.

Comme pour l’ensemble de nos programmes, Born Social mêle théorie et pratique afin de capter l’attention, d’ancrer les savoirs et de déclencher l’envie d’agir chez les participant.e.s. Nos médiatrices et médiateurs mettent leur expertise du numérique au service de la pédagogie positive.

Dans un second temps, les jeunes sont donc amené.e.s à se réapproprier les formats de communication des réseaux sociaux telles que les stories*, en les détournant à des fins de sensibilisation. Au-delà de leurs compétences de communication et d’argumentation, les participant.e.s travaillent ainsi leurs capacités à être des acteurs et actrices engagés et des spectateurs et spectatrices éclairé.e.s des pratiques numériques.

 

* Type de publication proposé par la plupart des réseaux sociaux pour raconter une petite histoire, via une vidéo ou des images. Elle disparaît généralement après 24h. (source)

 

NOS OBJECTIFS 

  • Décrypter la notion d’identité numérique et l’impact de ses enjeux attachés à sur la vie “réelle”.
  • Donner les clés pour que les jeunes se sentent à l’aise pour aborder le sujet de l’identité numérique, mieux s’affirmer et accepter les autres dans leurs différences.
  • Développer les compétences de communication et d’argumentation chez les jeunes afin qu’ils puissent proposer des bonnes pratiques en ligne à leur entourage. 

 

“Tous les retours d’élèves que j’ai eus ont été dithyrambiques ! Un grand merci à vous.”

Madame Berna, CPE au Collège Bel Air de Meudon – Mars 2021

La phase pilote du programme Born Social vient de prendre fin. Vous êtes un enseignant.e, une fondation d’entreprise, et souhaitez être tenu.e au courant des prochaines sessions ?

Me tenir informé·e