Cosmorama

Cosmorama observe le monde tel qu’il ne nous apparaît pas. Imaginé comme un voyage mêlant le proche et le lointain, des paysages terrestres et le cosmos, il rend visible et audible une strate inaccessible du spectre lumineux. Cosmorama interroge nos perceptions, nos représentations et tente de réintroduire les notions d’inconnu, d’incertitude et d’étonnement dans notre rapport au monde. 

Réalisation : Hugo Deverchère

Promotion : Chantal Akerman

Production : Le Fresnoy

Avec le soutien de Neuflize OBC

Genre : expérimental 

1er film : oui 

Keywords : espace, cosmos, science, astronomie, cosmologie, paysage, perception, vision, géologie

Intention : J’avais l’intention de faire un film qui explore et questionne les mécanismes à l’œuvre dans la perception et la compréhension de notre monde et de notre environnement ; d’interroger l’articulation entre le sensible et les savoirs accumulés, notamment scientifiques, dans la façon dont nous nous représentons la réalité. Le réel – comme construction mentale – est une accumulation de strates de connaissances et de vécu. Je souhaitais explorer la porosité de ces strates en utilisant un outil de production d’images développé par la science et l’astronomie pour capter et enregistrer le monde tel que nous n’avons pas l’habitude de le voir, et permettre ainsi aux choses de se re-dévoiler, de se présenter à notre perception sous une forme à laquelle nous ne sommes pas éduqués par leurs représentations. Il a alors été question d’explorer une strate du réel qui, si on sait qu’elle existe, échappe toutefois à notre perception. Il s’agit d’observer le monde tel qu’il ne nous apparaît pas et inventer la possibilité de le redécouvrir, de ré-envisager les choses telles qu’elles nous apparaissent, telles qu’on les représente et telles qu’on croit les comprendre. Réintroduire les notions d’inconnu, d’étonnement, de doute et d’exotisme dans notre rapport au monde. À la manière d’un protocole scientifique, j’ai défini une zone d’étude – une zone de prospection filmique – et parcouru ce territoire terrestre comme on filmerait la découverte d’une autre planète, d’un autre monde. C’est la volonté de prendre la terre pour ce qu’elle est, en dehors du prisme par lequel elle est habituellement représentée : un objet céleste parmi d’autres. Plus que de narrer ou documenter cette approche, j’ai voulu l’incarner et la rendre palpable à travers le son et l’image, et ainsi créer avant tout une expérience physique, perceptive.

Shot in the surroundings of an observatory (in a lava desert where the NASA recently tested Martian rovers) and in a primitive forest which gives us an overview of the state of the world 50M years ago, the film uses a near-infrared imagery process with which astronomers usually observe the deep reaches of the universe. It also makes audible the light pulsations emitted by distant stars and galaxies by transposing radio-telescopes data into sound. By disrupting our usual spatiotemporal markers, Cosmorama allow the emergence of a sensitive and collective experience of pure perception.

Données artistiques :

Image : Rodolphe SOUCARET (France)

Son : David MERLO (France)

Montage image : Hugo DEVERCHÈRE (France)

Mixage : Thomas ROUVILLAIN (France)

Musique originale : oui 

Nom du compositeur : David MERLO (France)

Accompagnement artistique : Bruno NUYTTEN (France)

Données techniques : 

Lieux de tournage : Îles Canaries (Tenerife et Lanzarote) / Espagne

Support de prise de vue : RED Digital cinéma 

Support de diffusion DCP : oui / 24 images/s

Procédé : Couleur et NB

Format du cadre / Ratio image : 2.39 (cinemascope)

Format du son / Ratio son : Digital 5.1 

Version son : Sonore

Coordonnées :

Production / Distribution : Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains

Responsable du projet : François Bonenfant (fbonenfant@lefresnoy.net

Chargée de production : Lucie Bercez

Contact : Natalia Trebik, Responsable de la diffusion des oeuvres

Mail : ntrebik@lefresnoy.net 

Site : www.lefresnoy.net + www.panorama19.net

Cosmorama, Hugo Deverchere, 2017 © Le Fresnoy, Hugo Deverchere

Cosmorama, Hugo Deverchere, 2017 © Le Fresnoy, Hugo Deverchere

Cosmorama, Hugo Deverchere, 2017 © Le Fresnoy, Hugo Deverchere

Cosmorama, Hugo Deverchere, 2017 © Le Fresnoy, Hugo Deverchere